Accueil > Actualités > LabelTICE : le message caché

LabelTICE :
le message caché

lundi 3 février 2014, par Bureau de l’ADBEN

Depuis quelques semaines, les personnes ressources TICE et les référents numériques de l’académie de Versailles participent à des réunions dans le cadre de la formation continue. La nouvelle version du LabelTICE leur est présentée à cette occasion : ce dispositif permet aux chefs d’établissement de mesurer le niveau d’implication de l’EPLE dans la politique numérique de l’académie.

Le niveau 4 contient un item propre à faire bondir tout professeur documentaliste :
« Transformation des CDI en espaces ouverts d’apprentissage et d’accès à l’information. »

JPEG - 118.5 ko

[cliquez sur l’image pour agrandir]

Que faut-il comprendre ? Visiblement pour les concepteurs du LabelTICE, les CDI seraient des espaces fermés où l’on n’apprendrait rien et où il serait impossible d’accéder à une quelconque source d’information.

Aurait-on oublié que Marcel Sire, Inspecteur général, en créant le premier SDI au lycée Janson de Sailly, en 1958, conçoit les futurs CDI comme lieux d’innovation pédagogique, propres à initier l’interdisciplinarité, et vecteurs d’ouverture ? Aurait-on oublié que, depuis la création du CAPES de Documentation, en 1989, les professeurs documentalistes sont garants d’un enseignement qui s’opère en partie dans cet espace d’apprentissages ?

Le niveau 4 tel que présenté sous-entend une évolution des locaux, où les murs seraient repoussés, pour installer chauffeuses et machines à café ou à sodas, agrémentés de tablettes, pour un accès facilité à Facebook et à Youtube, avec Wi-fi. Et la pédagogie dans tout ça ?

On pourrait en rire.

A l’heure où les professeurs documentalistes néo-certifiés ou chevronnés se battent chaque jour pour monter des projets, des partenariats, pour mettre en place une pédagogie de la culture de l’information, en articulation avec l’Éducation aux Médias et à l’Information (EMI), l’ADBEN Versailles proteste vigoureusement contre l’image des professeurs documentalistes véhiculée ou sous-entendue au travers du LabelTICE [1].

L’ADBEN Versailles observe que les avancées notables dans le développement d’une culture de l’information à l’ère du numérique, demandée, attendue et anticipée par notre profession, reste entachée d’une méconnaissance de notre expertise professionnelle.

Les professeurs documentalistes peuvent ainsi constater :

  • qu’il est toujours aussi aisé de parler en leur nom sans les avoir consultés ;
  • que certains discours les empêchent d’exercer pleinement leur mission pédagogique en véhiculant une image tronquée de leur profession ;
  • que 28 ans après la circulaire de mission, et 25 ans après la création du CAPES, certains responsables ne retiennent que la fonction d’accueil du CDI et occultent la mission pédagogique des professeurs documentalistes ;
  • que la version francisée du Learning Centre renaît de ses cendres, sur des bases idéologiques unanimement décriées [2].

Lors d’une rencontre avec le directeur des ressources humaines et de M. Déléris, IA-IPR EVS, coordonnateur du groupe EVS, l’ADBEN Versailles avait, en juin 2013, sollicité une réunion avec les conseillers TICE afin d’amorcer un dialogue et une collaboration éclairés et constructifs. Cette proposition avait été accueillie avec intérêt, perçue comme légitime et nécessaire, mais non concrétisée.

L’ADBEN Versailles souhaite que le souci commun de l’ensemble des acteurs du système éducatif, de la réussite de nos élèves, tout au long de leur formation, et en tant que citoyens, s’appuie sur une réelle synergie des compétences et non sur une juxtaposition de dispositifs aveugles. Des voies seraient ouvertes pour donner sa place légitime au rôle pédagogique des professeurs documentalistes en articulation avec l’institution d’une Éducation aux médias et à l’information. L’ADBEN Versailles regrette que ces voies, avant même d’avoir été ouvertes, soient ainsi barrées.

Notes

[1D’autant plus que cela fait suite à une communication problématique de Marie-France Blanquet, en février 2013, qui alors « a minoré l’importance des missions pédagogiques du professeur documentaliste, allant jusqu’à les remettre totalement en question, en refusant les spécificités de compétences info-documentaires qui relèvent de son domaine de compétence et donc de son enseignement ». Voir Bureau de l’ADBEN Versailles. Où sont passés les missions pédagogiques des professeurs documentalistes ? 14/02/2013. Disponible sur : http://adben-versailles.fr/spip.php?article9. Déjà lors de cet événement les conseillers académiques TICE avaient annoncé le passage aux 3C comme une évidence... Notons qu’en 2014, les professeurs documentalistes sont les grands oubliés de la nouvelle édition d’InterTICE...

[2Citons ainsi le rapport Fourgous, piloté par Jean-Michel Fourgous, alors député UMP des Yvelines. Rapport disponible sur : http://www.missionfourgous-tice.fr/missionfourgous2/IMG/pdf/Rapport_Mission_Fourgous_2_V2.pdf Analyse critique disponible sur : http://billiejoe.fr/spip.php?rubrique2

Partager

4 Messages

  • LabelTICE :
    le message caché
    Le 4 février 2014 à 09:59

    C’est effarant d’imposer une évolution de l’outil et du lieu de travail des professeurs documentalistes sans les professeurs documentalistes ! Peut-être l’Institution a t-elle finalement bien conscience que ces learning centre à la française sont une coquille vide...
    Un "ancien" prof doc de l’académie.

    Répondre à ce message

  • LabelTICE :
    le message caché
    Le 4 février 2014 à 20:13, par Cécile Galice

    Je suis tout-à-fait en accord avec le fond de votre article mais je m’étonne que la réaction de la FADBEN n’intervienne que maintenant : en effet la question de la ’’transformation’’ des CDI était déjà traitée dans les mêmes termes dans le plan numérique de l’Académie datant de 2011 et disponible en téléchargement sur le site. Ce n’est donc pas une problématique nouvelle...

    Répondre à ce message

    • LabelTICE :
      le message caché
      Le 5 février 2014 à 10:54, par Camille Brouzes

      Cécile,
      ce qui est nouveau, ce n’est pas cette politique, c’est son apparition dans le labeltice, avec en plus une formulation qui conforte les clichés les plus éculés sur notre métier.

      Le labeltice n’est visible que par les personnes ressources TICE et les chefs d’établissement, ça me semble utile d’informer les collègues sur la façon dont ils sont vus par les gens qui ont rédigés le questionnaire, notamment au sein de la mission TICE académique.

      En plus, cela arrive après plusieurs mois d’un discours de notre inspection qui se voulait rassurant sur l’expérimentation des 3C, sur le fait qu’il ne s’agissait pas d’un modèle à appliquer, et que le but était plutôt de réfléchir à l’élève quand il n’est pas en cours...Visiblement, à la mission TICE et au CRDP, ils ne sont pas sur la même ligne.

      La FADBEN n’a pas attendu maintenant pour se positionner, tu n’as qu’à voir ce qui a été écrit sur le site des Trois couronnes. L’ADBEN Versailles non plus, en interpellant les inspecteurs lors de nos différentes rencontres, et en promouvant notre fonction enseignante, en participant à la grande réflexion collective sur le comment enseigner la culture de l’information, notamment par notre journée de formation professionnelle en avril.

      Cette article informe les collègues de l’apparition d’une nouvelle tête de l’hydre 3C, et c’est déjà pas mal non ?

      Répondre à ce message

      • LabelTICE :
        le message caché
        Le 7 février 2014 à 09:34

        Je me suis sûrement mal exprimée, je voulais simplement signaler que l’expression « Transformation des CDI en espaces ouverts d’apprentissage et d’accès à l’information » était déjà visible en 2011 dans le projet académique "Horizon 2015" publié en mai 2011 (précisément dans le chapitre 13 "Expérimenter, Innover"), document tout-à-fait public.

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

La circulaire de mission parue au Bulletin Officiel du 30 mars 2017
Disponible sur :
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=114733

2013/07/18

Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation

Disponible sur :

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=73066

1986/03/13

Missions des personnels exerçant dans les centres de documentation et d’information

Disponible sur :

http://www.fadben.asso.fr/Circulaire-du-13-03-1986.html